Home
Vous êtes ici:Accueil » Politique » Rentrée Parlementaire pour la nouvelle année législative

Rentrée Parlementaire pour la nouvelle année législative

C’est une obligation constitutionnelle, chaque deuxième lundi de Janvier, les parlementaires se réunissent en assemblée nationale pour marquer la rentrée parlementaire pour la nouvelle année législative, contraint du coup  les députés à réduire de leurs vacances jugées exagérées , prises depuis octobre.

Le président de la République Jovenel Moïse, le Premier ministre Jack GuyLafontant, accompagné de son cabinet ministériel, étaient ce lundi 8 janvier 2018 au Parlement haïtien dans le cadre de l’ouverture de la première session ordinaire de l’année législative 2018. Une séance marquée par les discours des deux chefs de l’exécutif et celui du Président de l’assemblée nationale, l’honorable Youry Latortue

Chahuté par quelques députés, Jack Guy Lafontant a eu un début de discours très difficile, il a tenté de hausser  la voix tandis que les protestataires répliquent en brandissant des cartons rouges dans la salle.

5 députés se sont mis en travers sur le chemin du chef du gouvernement, Printemps Bélizaire de la 3e circonscription de Port-au-Prince,  Roger Milliende la 2e, Joseph Manès Louis de Cabaret, Renald Exantus de L’Estère et Jean Robert Bossé d’Aquin.

le chef du gouvernement a présentée un bilan sur 3 axes, l’économie avec « le redressement de l’économie du pays », la politique marquée par « le renforcement des institutions régaliennes » et le social avec « un accès équitable de la population aux services sociaux de base »..

pour présenter les 3 axes de son intervention perçue comme une vulgaire compilation de bilans et non une synthèse du bilan des activités de chaque ministère, Jack Guy Lafontant a pris plus d’une heure et demi. Les duplications de certaines données entre le ministère de l’Environnement, de l’Agriculture et de la Caravane du changement étaient visibles et en disent long.

Le premier Ministre a conclu que son gouvernement va aborder l’année 2018 avec sérénité.

Le Président   Jovenel Moïse en mode rassembleur d’entrée de jeu  prend contrôle de la salle « le changement ne sera pas le fruit du hasard ni un cadeau ». Déclare  t-il. C’est pourquoi il appelle « les frères et sœurs de l’opposition qui ne partagent pas ses idées à la collaboration en lieu et place de la division qui ne conduit qu’à l’échec ».

Beaucoup de perspectives

La reconstruction du palais national, l’avancement des travaux de reconstruction du palais législatif, la reconstruction de Port-au-Prince, la couverture d’assurance santé, le financement de l’agriculture, la modernisation du système de formation professionnelle, la réalisation des états généraux sectoriels de la nation, la formation du Conseil électoral permanent, la construction de routes et d’un campus universitaire sont autant de projets que Jovenel Moïse espère réaliser ou, pour le moins, entamer en 2018.

C’est un Jovenel Moise qui veut rassurer la population « Que tout le monde le sache, au cours de mon mandat, seules les capacités des candidats joueront en leur faveur », soutient-il. Et à propos de la lutte contre la corruption qui l’a mis sur la corde raide avec le Parlement, Jovenel Moïse invite la justice à jouer son rôle dans cette affaire qui, pour lui, « ne doit pas être « un outil politique ».

 

Fritz Gerald Filoscin

A propos de l'auteur

Nombre d'entrées : 38

Laisser un commentaire

Copyright ©2017 RCH 2000 96.1 FM. All Rights Reserved.

Retour en haut de la page