Home
Vous êtes ici:Accueil » Politique » Gouvernance Mondiale/Gouvernance Nationale

Gouvernance Mondiale/Gouvernance Nationale

Gouvernance Mondiale/Gouvernance Nationale

Haïti, un Etat failli !

HAI

Haïti, notre pays, est l’unique Etat failli ayant connu l’esclavage et le       colonialisme du continent américain. Ce processus historique trouve son point de départ dans l’achat de notre indépendance à la France vaincue pourtant militairement sur le terrain de la guerre. Plusieurs pays à travers le monde ont  connu la honte de l’occupation militaire mais nous sommes le seul après 19 ans d’occupation militaire des Etats Unis d’Amérique (1915-1934) à être  laissé sans aucune capacité à  nous  gouverner nous mêmes et de surcroit  sous le poids  d’une prétendue dette de l’Indépendance  à payer  et de fait payée à la France.

Parmi les pays du monde ayant connu des dictatures féroces soutenues de l’extérieur, Haïti est le seul  encore  à dépendre quasi totalement de l’aide externe. Alors, doit-on se demander, pourquoi c’est   toujours Haïti ?  Parce que l’occupation étrangère est renforcée et entretenue sur le plan interne par la profonde division historique entre la minorité  mulâtre de souche européenne et la majorité noire pauvre. Cette profonde division sociale a mis Haïti à genoux depuis l’assassinat, deux ans après l’Indépendance, en 1806 du Père de la patrie,  l’Empereur Jean Jacques Dessalines le Grand. Cette dure réalité a façonné et façonne   l’histoire d’Haïti jusqu’aujourd’hui.

La République d’Haïti est globalement dirigée à partir des grandes Capitales occidentales : Washington, Paris, Ottawa, etc. c’est-à-dire par des Etrangers. L’économie haïtienne et la fourniture des Services sociaux de base aux populations haïtiennes  sont contrôlées par un ” gouvernement de l’ombre”.

BID

Plus de la moitié  de l’argent pour faire fonctionner Haïti  est fourni par des gouvernements étrangers et les Institutions financières internationales  qui décident comment il doit être dépensé. En retour, ces gouvernements font en sorte que les fonds bilatéraux, multilatéraux, atterrissent dans les tiroirs des ONGs en charge, en lieu et place de l’Etat haïtien, de fournir les Services essentiels de base aux populations. L’autre partie est attribuée à des  Firmes contractuelles privées  étrangères pour les projets d’infrastructure. Le Secteur haïtien des affaires dans le meilleur des cas bouffe  les miettes. Voila en très peu de mots ce que l’on entend par Etat failli en ajoutant qu’ Haïti ne  contrôle pas son territoire et se révèle incapable de  protéger ses Citoyens et d’exercer ses attributs de souveraineté comme par exemple organiser des élections dans les temps et délai constitutionnels sur fond d’instabilité socio-économique et politique chronique.

L’ancien Président des Etats Unis  d’Amérique John F. Kennedy depuis 1961 avait décrit  voire dénoncé ce cercle vicieux ainsi : ” Bien que notre aide contribue à  éviter le chaos et la dislocation en assistant plusieurs nations à garder leur indépendance et liberté, toutefois il est un fait que ces pays n’ont pas pu emprunter le chemin de la croissance économique. L’argent dépensé en faveur des pays bénéficiaires  pour faire face aux situations de crise et atteindre des objectifs politiques à court terme, bien qu’ayant servi à maintenir une certaine intégrité et indépendance a rarement conduit vers la stabilité politique et économique ”. No comments !

Jean Frantz LASERRE

raless2000@yahoo.com

A propos de l'auteur

Nombre d'entrées : 47

Laisser un commentaire

Copyright ©2017 RCH 2000 96.1 FM. All Rights Reserved.

Retour en haut de la page